En tant que coureur en sentier si on désire sortir des sentiers battus, il y a certaines règles à respecter lorsqu’on veut aller plus loin et s’aventurer dans des zones plus isolées qu’à l’habitude, surtout en terme de matériel à apporter avec nous. J’ai abordé le sujet de l’équipement dans mon article https://philipperobert.ca/preparation-longue-sortie/, Cependant jusqu’à maintenant je n’ai pas fait encore d’article consacré uniquement à ce sujet. Alors, c’est l’occasion d’aller pleinement approfondir celui-ci 🙂 ! Cet article sera divisé en cinq parties selon le niveau de sortie que vous faites et ceux-ci seront évolutifs. C’est-à-dire que le niveau des sorties augmentera au fur et à mesure que vous lirez. * À noter, que ces catégories de sorties et la liste de matérielle donnée est pour un cadre et un contexte de région isolée. 


Sortie de 2 à 4 h (20 à 40 km) :  

Jusqu’ici rien de vraiment sorcier, certains d’entre-vous couriront avec beaucoup moins de matériels. Cela dépendra vraiment de l’endroit où vous vous aventurez, mais comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir !

  • Sac de 5 L : avec poche à eau de 2 L (ou gourdes 2 x 500 ml) (avoir au moins 1 L sur soi), clochette à ours et sifflet
  • Nutrition : Gels au moins 1 pour chaque heure et barres tendres ou autres aliments plus consistant en haut du 3 heures, Sachets ou pilules d’électrolytes
  • Orientation et outils : Cellulaire*, montre GPS et carte des sentiers au besoin
  • Vêtementsveste imperméable, vêtements selon la saison * Ici je n’écris pas la liste de vêtements complètes à apporter, car cela dépend des conditions et cet éléments est souvent déja bien acquis. Un petit conseil regarder toujours la météo avant de sortir comme ça vous éviterez bien des surprises !
  • Matériel de survie : Briquet, couverture du survie

*Cellulaire : La couverture cellulaire n’est pas partout, c’est pourquoi dans ce cas, il est recommandé d’apporter un Spot (voir catégorie suivante.)


Sortie de 5 à 8 h (42 à 65 km) :  

On augmente un peu le niveau de la sortie, cela commence à ressembler plus à de l’ultra-trail. Une sortie du genre nécessite davantage de nourriture surtout de l’eau ainsi qu’un peu plus de matériel.

  • ”Idem 2 – 4 h”
  •  Sac de 5 L et + : une poche à eau 2 L et 2 gourdes de 500 ml (avoir au moins 2 L sur soi, qu’on remplit selon les points d’eau qu’on trouve sur notre chemin.)
  • Nutrition :  Repas léger (sandwich, pâtes, etc.), capsules de sel, comprimées de Pristine (pour traiter l’eau)
  • Orientation et outilsSpot* (cliquez sur le lien pour plus de détails.), bâtons légers.
  • Matériel de survie : Couteau de poche, bear spray ou stylo lanceur de fusée (pour faire fuir les ours en cas de rencontre), petite trousse de premier soin.

*Spot : Balise GPS, permettant à vos proches de connaitre votre position et d’alerter les secours en cas de danger. Lorsque je pars pour une longue sortie c’est un élément essentiel que j’apporte. Ce petit bijou de technologie facile à traîner, vous évitera bien des inconvénients si vous êtes mal pris. Une autre solution intéressante le Inreach. Les prix varient d’un dispositif à l’autre, mais c’est vraiment un incontournable si vous faites plusieurs sorties du genre d’année en année. L’investissement est vite rentabilisé.


Sortie de 9 h à 12 h (70 et 90 km) :

Vous voilà maintenant dans le merveilleux monde de l’Ultra-trail, une sortie du genre doit être bien préparée surtout si vous êtes en complète autonomie. Je vous suggère en plus de la liste de matériel à apporter, d’avertir vos proches de vos plans et de suivre mes conseils sur l’article que j’ai mis en lien plus haut.

  • ”Idem 5-8 h”
  •  Sac de 10 L, même système d’hydratation que 5-8 h. Le nombre de pastilles de Pristines pour traiter fera la différence (1 pour 1 L.)
  • Vêtementsvêtements chaud pour la nuit (tuque, gants, etc.)
  • Nutrition :  Repas consistant  (pâtes, burritos, patate, etc.)
  • Orientation et outilsGPS, boussole pour suivre votre parcours et vous empêchez de vous perdre, lampe frontale 200 lumens et + avec batteries de rechanges.
  • Matériel de survie : Moyenne trousse de premier soin. (Apportez medicament pour allergie, (Ex :Benadryl) mais évitez les anti-inflammatoires, ils ne sont pas recommandés lorsqu’on pratique un sport. À la limite apporter des Tylenol ou tous autres acétaminophènes.

Sortie de 20 h et + (100 km et + ) :

Il est possible de faire une sortie en une seule journée de course. Cependant, pour ce genre de sortie je vous conseille de la faire accompagnée, soit avec un ami qui court avec vous, soit par une équipe de «pacer» qui vous supportera. Si vous souhaitez faire ce genre de sortie seule. Je vous suggère de suivre les recommandations d’équipements ci-dessous. Une nuitée ou quelques heures de sommeil peuvent aussi être envisageable.

  • ”Idem 9-12 h”
  • Sac de 20 L et +, Si besoin de dormir (sac de couchage léger et matelas) ,si vous êtes seul pas de luxe 😛 on dort directement sur le sol, à moins que votre itinéraire comporte des refuges, cela simplifiera grandement la logistique du matériel. Le matelas de sol reste  optionnel à vous de voir si vous souhaitez l’appoter.
  • Nourriture : Si vous êtes seule : 2 repas lyophilisés pour l’après-midi et soir, petit réchaud avec bonbonne légère au butane et chaudron légerCuillère-Fourchette. En plus de la nourriture que vous apporterez mentionné dans les catégories du haut.

Sortie sur plusieurs jours (160 km et + traversée sur plusieurs jours) : 

  • ”Idem 20 h et + ” sauf qu’on n’apporte davantage de nourriture, 4 à 5 repas lyophilisés (2 par jours et +)  selon la longueur de votre sortie.
  • Sac de 30 L et +, en plus du sac de couchage, et du matelas de sol, je vous suggère lorsque vous comptez dormir plus d’une nuit d’apporter aussi une tente légère/ bâche qui sera assez compacte pour entrer dans votre sac. Encore là, l’idéal est de privilégier les refuges.
  • Voici une liste de matériel de camping «ultra-léger» qui peut être bien utile lors d’expéditions semblables, il existe différents produits et différentes gammes, voici mes propositions.
  1. Abris :  Siltarp – Bâche 
  2. Matelas : Therm-a-rest – Neoair Xlite
  3. Sac de couchage : Sea to summit – Sparl III
  4. Réchaud : MSR – PocketRocket 

Voici aussi un super outil que j’ai découvert récemment et que je compte bien me procurer prochainement pour mes futures sorties. C’est un système d’hydratation bien utile, surtout lorsque vous partez plus de 4 h et que vous avez besoin de remplir vos gourdes d’eau sans trop de tracas. De plus, il entrera facilement dans votre veste d’hydratation. MSR – Trailshot 

Vous voilà maintenant prêt à affronter tous les conditions possibles peu importe la longueur de votre sortie. Surtout, n’hésitez pas à retourner consulter l’article mentionner dans le haut de la page. Celui-ci vous aidera à préparer votre sortie adéquatement. Si vous avez des questions, des commentaires ou besoin de conseils dans votre préparation, n’hésitez pas à m’écrire via ma page Facebook ou en commentaire ci-dessous. Bonne sortie et surtout restez prudent !

VOICI UNE LISTE D’ÉQUIPEMENTS À TÉLÉCHARGER !


                    Vous aimez le contenue de cet article ? Pour enconrager mon blog je vous invite à contribuer à celui-ci au montant de votre choix via ma plateforme de financement Patreon. Par votre encouragement, je pourrais ainsi augmenter le contenue et la qualité de ceux-ci (vidéos, articles et créez un podcast.) Merci à vous !

– Phil 

Je veux contribuer via PATREON

6 ASTUCES POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS EN COURSE À PIED

Inscrivez-vous à mon infolettre pour recevoir votre livre : 6 astuces pour atteindre ses objectifs en course à pied. 36 pages pour vous fixer les bons objectifs et avoir une préparation optimale.

Respect de la vie privée, pas de « spams » envoyés