L’hiver est une période de l’année tout indiquée pour tous ceux qui aime jouer dehors. Si vous êtes amant de plein air et de sports, je suis prêt à gager que les températures en dessous de zéro, ne vous arrêtent pas ? Cependant, êtes-vous bien préparé ? Avez-vous les bons trucs, vêtements et équipements ? Dans cette chronique, «Affrontez les éléments naturels», je vous parlerais de l’hypothermie et des engelures. Un ennemi sournois qui nous guettes tous, lorsque nous avons à affronter des températures glaciales qui font partie intégrante de nos hivers canadiens !

Hypothermie et engelures : 

Qu’est-ce au juste l’hypothermie ? En fait, elle se déclenche en milieu froid, et plus facilement si vous êtes confronté à un accident (perte de sang, blessure, etc.) L’hypothermie en gros c’est quand la température du corps est trop basse et qu’elle ne permet plus le bon fonctionnement des besoins vitaux de celui-ci. La température normale du corps est située aux alentours de 37°C. C’est lorsque la température du corps est en dessous de 35°C qu’on commence à parler d’hypothermie légère et on parle de symptôme grave (sévère) lorsque la température du corps est en dessous de 32°C.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, il y a différentes étapes à l’hypothermie. Ces étapes peuvent aller, d’une simple sensation de froid, à l’amnésie, au coma et pouvant même aller jusqu’à la mort dans des cas plus extrêmes. Cependant, avant d’en arriver là. Il y a des moyens pour éviter dans la mesure du possible cette exposition au froid. Les engelures quant à elles peuvent faire partie des symptômes reliés à l’hypothermie, mais peuvent aussi apparaître sans symptômes d’hypothermie. En général, les engelures sont de petites lésions causées par le froid et l’humidité. Elles touchent la peau et les tissus sous celle-ci. Les endroits plus fréquents où les engelures apparaissent sont souvent sur les extrémités du corps : doigts, orteils, oreilles, nez, menton, etc. *Source photo : ici 

Les différents mécanismes de la perte de chaleur : 

  1. Rayonnement : par les ondes électromagnétiques du corps, représente plus de la moitié des pertes de chaleur au repos.
  2. L’évaporation : par le mécanisme de la transpiration, cela crée un effet refroidissant à la surface de la peau.
  3. La conduction : lorsque le corps est en contact direct avec un objet plus froid, par exemple la neige ou la glace.
  4. La convection : lorsque le corps est exposé à l’eau ou à l’air froid, la chaleur du corps se dissipe dans celui-ci.
  5. La respiration : par la dissipation de la chaleur en respirant, le simple fait de respirer, nous fait perdre de la chaleur.

Voici une table de calcul qui permet de calculer le facteur éolien (mécanisme de convection) : 

Traitement adéquat à l’hypothermie et aux engelures : 

L’hypothermie légère (frissons, confusion légère, incapacité d’utiliser ses mains, etc.) : mettez la personne à l’abri du vent, retirez les vêtements mouillés, ne laissez pas la victime en contact avec le sol, faite boire une grande quantité de boissons chaudes et sucrées, faite manger la victime pour lui fournir le carburant nécessaire, surveillez l’état de la victime aux 15 minutes, il n’est pas nécessaire d’évacuer la personne si son état reste stable. L’hypothermie sévère (incapacité de marcher, incohérence, apparence bleuté ,etc): N’ESSAYEZ PAS DE RÉCHAUFFER LA VICTIME SUR PLACE, doit être réchauffé en milieu hospitalier, manipulez la victime avec beaucoup de précautions, mesurez la respiration, les signes vitaux et évacuer le plus rapidement possible.

Engelures légères : gardez la victime au chaud, évaluez et traitez l’hypothermie comme décrite plus haut, retirez les vêtements mouillés ainsi que les chaussures, la zone touchée doit être réchauffée rapidement dans un bain d’eau maintenue à 38-40 degrés,ne pas crevez les cloques, surveillez les signes d’infection, administrez des analgésiques (Advil) et anti-inflammatoire. Engelures extrêmes : prendre des antibiotiques généraux, évacuez la victime rapidement. Dans tous les cas, évitez de frotter les membres gelés.

Équipements et trucs pour prévenir l’hypothermie et les engelures : 

Pour la plupart des Canadiens ou Québécois, l’hiver n’a plus de secret ou presque. Cependant, voici quelques conseils qui pourraient vous aider à éviter les symptômes d’hypothermie et/ou signes d’engelures, car il vaut toujours mieux prévenir.  Voici une petite description des équipements essentiels à porter lorsque vous affrontez des températures en dessous de zéro.

Course à pied : bon soulier de course d’hiver, de préférence avec des crampons, en Gore-tex et avec une guêtre, comme cette marque de chaussure. Bas de laine, un impératif! Habillement en sous-couche comme le montre l’image ci-dessous. Gants adaptés selon la température, lors de longues sorties, apportez-vous une paire de mitaines, celles-ci seront toujours plus chaudes que de simple petit gant de course. Lorsque vous partez longtemps et lorsque c’est possible, apportez avec vous un petit manteau plus chaud par exemple un duvet léger. Pour de plus amples détails au sujet de l’équipement et trucs en course à pied et pour mieux courir l’hiver. Je vous suggère d’aller faire un tour sur cet article. Vous verrez l’habillement adéquat à avoir avec vous et ce, selon la température qu’il fait dehors. : https://philipperobert.ca/courir-en-hiver-conseils-pour-bien-sadapter/ 

Sports de plein air : tout dépendant le sport que vous pratiquez, pensez toujours à vous habilliez en multicouches, pensez à apporter des vêtements chauds en supplément. La règle demeure pratiquement la même pour tous les sports. Évitez l’humidité, si vous avez chaud enlever une couche de vêtement et faites évacuer la chaleur et l’humidité en trop. Ce petit conseil simple vous évitera bien des soucis, car comme cela vous éviterez de mouiller vos vêtements et de geler lorsque vous serez à l’arrêt ou bien si la température chute rapidement.

*Petite astuce du guide ! Dans tous les cas pensez thermorégulation. C’est une technique qui vous permet d’ajuster vos vêtements selon la température. Comme mentionnée précédemment avec l’évacuation de la chaleur. Le corps étant un producteur de chaleur incroyable. Celui-ci peut même vous permettre de sécher vos vêtements sur vous. En effet, il suffit d’enfiler entre deux couches de vêtements, un vêtement humide ou mouillé. Par exemple, vous souhaitez faire sécher votre polar préféré ? Enfilez une combine sèche, un petit gilet chaud et sec, mettez votre gilet humide par-dessus un vêtement chaud qui respire, comme un duvet. Cette technique vous permettra de faire sécher votre vêtement lorsque vous êtes à l’arrêt. En général, ça prend quelques heures (le temps de faire le souper et de manger.) On peut faire le même principe en dormant avec des vêtements humides dans son sac de couchage. Cependant, attention la technique à ses limites, évitez les vêtements trempes ou en trop grande quantité. Ils vous feront perdre de la chaleur, plus que vous en produirez. Vous verrez ce petit truc en camping sur plusieurs jours est magique et vous évitera de traîner un vêtement mouillé dans le fond de votre sac!

:

6 ASTUCES POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS EN COURSE À PIED

Inscrivez-vous à mon infolettre pour recevoir votre livre : 6 astuces pour atteindre ses objectifs en course à pied. 36 pages pour vous fixer les bons objectifs et avoir une préparation optimale.

Respect de la vie privée, pas de « spams » envoyés